La Sapience d’Eugène Green

En postproduction

Le tournage de La Sapience, le nouveau long métrage d’Eugène Green (Le Monde vivant, Le Pont des arts, La Religieuse portugaise) a commencé le 15 septembre 2013 pour une durée de 6 semaines avec Fabrizio Rongione et Christelle Prot. Le film se tourne en Italie, à Turin et à Rome. C’est une coproduction franco-italienne entre MACT et La Sarraz Pictures.

Sujet : À cinquante ans, l’architecte d’origine suisse Alexandre Schmid a derrière lui une carrière brillante, mais il commence à avoir des doutes sur le sens de son travail. Son épouse française Aliénor, qui n’a que quarante ans, et avec qui il vit à Paris, a des inquiétudes semblables à propos de son métier de « spécialiste du comportement des groupes sociaux défavorisés ». Par ailleurs, une barrière de non-communication impose un silence presque total entre les époux.

Depuis toujours Alexandre médite un texte biographique et contemplatif qu’il voudrait écrire sur le grand architecte baroque Francesco Borromini, et il lui apparaît essentiel de le faire maintenant. Il projette un voyage dans le Tessin, pays de l’enfance de Borromini, et à Rome, ville de son œuvre. Aliénor choisit de l’accompagner.

À Stresa, où ils doivent passer quelques jours, le couple rencontre un frère et une sœur adolescents, lui sur le point de commencer des études d’architecture, elle souffrant d’une étrange maladie nerveuse. Aliénor décide de rester en Suisse veiller la jeune fille, et d’offrir un voyage d’études au jeune homme, que son mari se trouve obligé d’emmener avec lui à Rome.

L’architecte de Saint-Yves-de-la-Sapience crée un lien mystérieux entre les quatre personnages, qui, en l’espace de quelques jours, vivent une expérience initiatique